Traveller

Chaos Emerald

Par William “Double” Warper
Présent : Walter Ahrens, Alton Steed, William “Double” Warper,Eliott Cooper, Jim D. Fox

Nous étions toujours au spatioport, à guetter si on ne voyait pas notre chère Jill pointer le bout de son nez. Après tout, s’il elle devait réellement quitter la planète, elle n’avait pas 36 solutions.
Après des heures d’attentes, nous commencions à réfléchir à partir. Tant pis, on la retrouverait bien, tôt ou tard, pour lui faire payer sa duperie. Soudain, une ancienne connaissance d’Alton, Jim, qui nous avait sauvé la mise lors du casse de Wave Length Mecanics, nous aperçois et viens dans notre direction. En tour organisé sur la planète, il a perdu son groupe et cherche un moyen de rentrer à Jewell. Ayant deux places vacante, aucune raison de ne pas le laisser monter à bord.
Là un caddy du port nous amène une cargaison de bagages, ceux de Jill. Bizarre. Pourquoi une personne qui nous aurait trahi nous enverrais ses affaires ? Alton réceptionne le tout rapidement pendant que Walter et moi apprêtons le vaisseau. Il nous faut partir vite, car entre temps un groupe de militaire, visiblement à notre recherche, avance dans notre direction. On réalise les manœuvre de routine et décollons sans autorisation car étrangement on tente de nous clouer au sol.

Walter au commande, nous prenons de l’altitude. Là encore rien ne se passe comme prévu, et un vaisseau de petit gabarit (et en piteux état) demande à embarquer, se présentant comme un contact de Sabrina. Méfiant, Alton et moi l’accueillons l’arme au poing, pendant que Jim se met à la tourelle pour accueillir de son coté les StarFighter lancés par l’Impérium.

De la poubelle spéciale, sort un archéologue nommé Eliott. Il nous dis à nouveau qu’il est en mission pour Sabrina et qu’il a des informations sur Jill à nous fournir, en échange de quelques crédits. Mais pas le temps de négocier pour le moment, d’autant que nous sommes pas du genre à entrer dans ce genre de marchandage. Alton et le nouveau, se rendent au poste de pilotage pour faire le point, pendant que je me rends à la deuxième tourelle. Je n’ai presque pas le temps de m’installer et de prendre en main l’arme que l’on m’envoie aux machines pour vérifier les moteurs et être prêt à intervenir en cas de besoin, laissant ma place à Eliott. Pendant ce temps, les vaisseaux ennemis commence à nous canarder, avec succès.

S’ensuit une bataille aérienne, le temps que nous passions en hyper espace.Malgré belles manœuvres d’évitement de Walter, nous sommes touchés à plusieurs reprises et il nous faut nous tenir pour ne pas être blessé par les secousses. Léa qui a été prise au dépourvu subit quelques contusions, mais son mari s’occupe de la mettre en sécurité.

Le calme reviens dès que nous passons en hyper espace. Nous pouvons enfant nous remettre de nos émotions et voir quels sont les informations que nous a apporter notre bonhomme. Et quelles nouvelles. Allant de surprise en surprise, nous apprenons que le traître n’est pas Jill, mais Allan qui bossais pour l’Impérium. Jill au contraire est une assassin payée par Sabrina pour éliminer Allan. Elle est ensuite parti récupérer le diplomate de Emarald afin de le mettre sous protection. Durant sa tentative, elle ainsi que le diplomate, un certain Spencer, ont été grièvement blessé et se retrouve actuellement dans des CryoCap, dans le vaisseau de notre archéologue chargé de les récupérés.

Beaucoup d’information perturbante, et nous ne savons pas à quel saints nous vouer. De toutes façon nous n’avons plus vraiment le choix et arrivé à Jewell, Sabrina nous donnera le fin mot de tout cela.

Durant la semaine de voyage, j’en profite pour remettre un peu d’aplomb l’épave qui traîne dans notre soute et qui contient Jill et Spencer. Une semaine à refaire la carrosserie, peinture, réparer les fuite, etc. J’en profite aussi pour me faire la main sur le moteur du vaisseau, afin de m’améliorer dans ce domaine, vu que les autres ne veulent pas que je touche à celui du Takikoma. Je pense qu’Eliott me remerciera de toutes ces améliorations.

Arrivé à Jewell, Sabrina nous reçoit et confirme les dire de l’archéologue. On lui remet les deux blessé, et nous la quittons avec ses remerciements.

6 mois plus tard, Sabrina nous contacte. Une nouvelle mission. Suite à la signature ratée du traité, nous devons découvrir qui est à l’origine de cet attentat. Nous devons donc nous infiltré comme mercenaire auprès d’une corporation, à Emerald. Notre contact sur place s’appelle Snooker, une connaissance du reste de l’équipage. C’est lui qui nous donnera nos fausses identités ainsi que l’adresse pour le recrutement. Pour cette mission, Eliott nous accompagne, ainsi que Jim qui avait besoin renflouer ses comptes. Nous amenons aussi Spencer pour le faire revenir sur sa planète.

Nous arrivons à Emerald sans encombrant. Un peu surprenant au vu des derniers événements, mais ils semblerait que le Takikoma a quelques alliés utiles.Snooker nous attends au spatioport et nous donne une tablette. Elle contient les informations concernant la mission, et nos nouvelles identité. Sans plus de formalités, Snooker s’en va avec Spencer.

Dans la soirée nous nous rendons dans un bar miteux, situé dans le quartier ouvrier de la ville. Nous devons y rencontrer le contact qui va nous embaucher. Après une rapide discussion, il s’en va et nous dis d’attendre son retour. Nous passons une demi-heure au comptoir à boire ce qu’on nous a vendu comme de la bière, quand un groupe de motard arrive et commencent à nous chercher des noises. Après plusieurs altercations, nous rejoignons la table d’un groupe de maçon et autres gars du bâtiments pour discuter un peu. Puis notre recruteur reviens et nous donne une adresse et un rendez vous le lendemain. Notre mission commence enfin.

Le lieu de rendez-vous se trouve dans le bâtiment d’une grand corporation, enfin à l’arrière plus précisément, dans des bureaux de services à l’abri des regards. Là, un vieux militaire reconverti, nous donne notre première mission. Il nous faut protéger une cargaison d’un point à A vers B. Nous seront accompagnés par deux expérimentés. Une missions de routine en somme. On embarque immédiatement dans le camion et partons à destination. A mi chemin environ, notre convoi subit un barrage. Un autre groupe de mercenaires nous barre la route et descend notre pilote ainsi que nos deux accompagnateurs. S’ensuit un échange de coup de feu. Il nous faut protéger la cargaison à tout pris pour ne pas faire sauter notre couverture et continuer notre mission principale. Et tant pis si nous devons tirer sur les gars avec qui nous avions sympathisé la veille dans le bar. Au final, je réussi à prendre la place du chauffeur et à conduite tant bien que mal avec 3 roues crevées. Pendant ce temps Alton, dans un élan de bravoure, se glisse dans le véhicule ennemis et me dégage la route, empêchant par la même occasion, toute poursuite.

Comments

jorsca SylvainBodin

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.