Traveller

Phat Tony Requiem

Nous sommes devant la salle d’attente du bureau du président tandis que l’alarme continue de retentir avec le message suivant en boucle : “Ceci n’est pas un exercice, veuillez vous rendre dans une zone sécurisée”.
Nous décidons d’ouvrir la porte du bureau du président. Ce dernier est au téléphone entouré de ses gardes. Il raccroche le téléphone et nous dit : « J’ai une mission pour vous. Mon fils a disparu il y a 3 heures. La dernière fois qu’on l’a aperçu, c’était dans cette pièce. De plus, l’alarme n’est pas dû à sa disparition mais à une attaque ennemie».
Otto décide de voir les caméras de surveillance. De ce fait le Président donne une autorisation spéciale à notre capitaine.
En arrivant devant la salle du PC de surveillance, nous apercevons un homme attaché à un radiateur. Il s’agit d’un camarade, perdu de vue lors des dernières missions : Ray Barnfeld.

Comment Ray a pu se retrouvé attaché à ce radiateur? Des idées ont traversé tout l’équipage mais nous avons laissé, Ray, donner sa version officielle.
Il s’est fait voler son vaisseau. Il a poursuivi le pirate jusqu’à Lysen. Mais voilà, il s’est fait arrêter lors d’un contrôle de papier et a donc été attaché pendant ce contrôle. Mais l’alarme ayant retenti, les contrôleurs sont partis sans le libérer.

Otto essaie d’ouvrir la porte à l’aide de l’ordinateur situé à coté de la porte mais il s’est pris une de ces décharges électrique, qu’il décide de défoncer la porte mais sans succès et réussi le même échec avec un extincteur. Notre capitaine décide donc de prendre l’extincteur en main. Mais voilà, en plus de ne pas ouvrir la porte, l’extincteur se met en marche et « nettoie » tout le devant de porte. —
Je décide donc d’ouvrir la porte avec ma force, mais je devais manquer un peu de fer et je n’ai pas réussi mais en plus une ancienne blessure à l’épaule refait son apparition.
Le capitaine et moi-même décidons de faire les choses en grand. Nous allons chercher une table et nous nous en servons de bélier. Cette dois-ci nous avons eu raison de la porte.

Pendant que Otto hacke le PC de surveillance, nous libérons Ray du radiateur. Toujours le capitaine et moi-même, nous essayons de sortir le radiateur. Sans aller jusqu’au bout, nous arrivons tout de même à libérer notre compagnon.

Pendant ce temps, Otto découvre les vidéos de surveillance. Sur ces dernières, nous voyons le fils du Président (et ami intime d’Alton) monter dans une limousine. Elle le transporte jusqu’à un yacht de croiseur, appartenant à Phat Tony.

Nous décidons tous de retourner au Tarentule qui se situe à proximité du yacht. Ainsi, nous récupérons nos armes et bouclier pour aller sauver le copain d’Alton, euh pardon, le fils du Président.

Alton décide de rentrer dans le Yacht. Une fête se déroule à l’intérieur. Il compte repérer les lieux et surtout ramener le fiston fugueur.
Malheureusement pour lui, à peine as t-il eu le temps de baratiner le videur et de découvrir la soirée, que l’une de nos anciennes connaissance prend tous les invités en otage.
Il s’agit de Tito Arévalo avec 4 autres mercenaires. Il menace les invités pour savoir où se trouve le fils du Président et n’hésites pas à les sacrifier si la réponse ne lui convient pas.

Sur l’entente de coup de feu, nous décidons de faire 2 groupes.
Groupe 1 : Otto et moi-même. Nous faisons le tour pour voir si il n’y aurait pas une autre entrée.
Groupe 2 : l’équipe d’attaquant constituée du Capitaine, de Walter et de Ray. Ils attaquent les mercenaires. Ils en découvrent seulement 2.

Pendant que le Groupe 2 a l’air de faire durer le plaisir (pourtant un 3 vs 2 aurait du se terminer plus vite mais je vais y revenir), nous découvrons un Sucker, un petit vaisseau ventouse. Ni une ni deux, je tire avec le lance-grenade. Malgré ma précision parfaite, je ne fais que peu de dégât et le Sucker s’en va tel une étoile avec certainement à son bord : le fils du Président, Tito et les 2 autres mercenaires.
Nous décidons d’aller au Tarentule pour voir sur le radar où le Sucker compte aller.

Pendant ce temps, le 2eme groupe s’amuse avec les 2 mercenaires. Les échanges de tirs se succèdent. Ray se fait légèrement blessé, tandis que notre Capitaine furtive retrouve Alton pour lui donner une arme. Walter s’est mis aussi au mode furtif pour approcher les 2 ennemis.
Après de nombreux échanges, Ray, légèrement blessé par un tir, tue l’un des 2 mercenaires. Le capitaine blesse le second. Ce dernier tire et touche Walter, qui se venge. Ainsi, le second ennemi a été capturé.

Ils décident de le ramener au Tarentule et ils nous préviennent par radio. Pas trop tôt.
Otto prépare une injection pour aider l’ennemi à se réveiller et moi je me prépare à le torturer. J’hésite à utiliser une pique en fer chauffé ou bien simplement le mouiller et lui expliquer la physique avec le principe de l’électricité.
Malheureusement, allez savoir pourquoi, Otto a décidé de mettre le paquet dans son injection et notre gibier a été tué sur le coup. Dommage pour la torture, ce sera pour une autre fois.

Sur cette bourde, on voit un vaisseau décollé et d’un coup des tirs ennemis tombent du ciel. Ray reconnaît subitement son vaisseau.
Et là, je pense que le stress l’a habité. Il a décidé de le poursuivre. Une confrontation entre Walter et Ray commença. Moi et le Capitaine, nous courons vers les tourelles. Nous attendons le go mais, pendant ce temps, l’altercation au pilotage continue et finalement Alton réussi à l’en dissuader.

Au vu de l’attaque aérienne, nous décidons de nous cacher dans une mine. On repère la mine la plus proche et nous décollons pour y aller. On se fait attaquer par les tourelles protégeant la mine mais nous continuons quand même. Une fois sorti de la zone de tir, l’armée de Lysen, se cachant dans la mine, décide de nous laisser entrer mais en nous surveillant de près.

A suivre …

Ne loupez pas le prochain épisode de Traveller!

Comments

Erf.
1) C’est pas mon copain
2) Je me suis quand même bien fait blessé pendant la bataille (y a un trou dans mon costume maintenant
3) Vous avez mis beaucoup de temps avant d entrer dans le vaisseaux… Comme si y avais eu plusieurs gros échec au lance grenade (genre 3 ou 4)…

Phat Tony Requiem
jorsca jrle

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.