Traveller

La mort de Steeve ?

Les négociations au bords de la mine étant musclé (quel idée de ne pas s’annoncer avant d’entrer dans le champs d’action de la tourelle), nous avons pu atterir.
Nous avons donc décidé de sortir de la tarentule sans aucune arme pour éviter tout dérapage. Nous avons discuter avec les militaires pour qu’ils acceptent que nous nous reposions un peu.
Nous sommes donc amené a passer un controle de sécurité (Ouf JR n’a pas essayé de faire passé un lance grenade en douce…). Puis nous rejoignons un refectoire. Il y a environ 304 personnes, des civils qui sont venu ici pour se refugier a cause de l alarme. Au milieu d’eux une personne qui parle plus fort que tout le monde. Il semble raconter des histoires : “en temps que capitaine du vaisseau, je ne pouvais laisser mon équipage mourrir, et avec l’aide de bidule, j’ai pu désarmcé les 10 bombes posé sur notre coque avant que le vaisseau ne sorte de l’hyper-espace”.
“Bonjour Steeve!” s’écria le Capitaine.
“Bonjour Capitaine…” répondit doucement Steeve.
C’est alors que Steeve nous raconta comment il est arrivé ici : “J’étais sur le point de faire l’affaire du siècle, un super ordinateur N2 pour Bidule, mais il y a eu cette attaque alors j’ai du me réfugier ici.”
Affaire du siècle… Qu’il me demande, je lui trouve le meme ordi encore moins cher !
Pour passer le temps Walter jongle avec quelques fruits ramasser sur buffet. Pas très en forme pour le jonglage, très vite il préféra laisser tomber l’affaire.
Surtout que Ray venait de rencontrer une personne dans la foule.
Plutot vieux, solitaire, avec une jambe cybernétique mais pas un modèle fashion, plutot du genre bas de gamme mais solide. Il s’appel [Vieux] et chose intéressante, c’est un ancien militaire (armée de terre) et il connait du monde ici. C’est donc avec son aide que nous retournons voir les gardes pour obtenir un entretien avec le Général de la base pour pouvoir communiquer avec le président.
Je ne sais pas ce qui est passé par la tête d’Otto qui a donner son nom pour essayer d’avoir l’entretien avec le Général. Otto n’oublie pas qu’avant de devenir célèbre tu dois d’abords faire une publication de se truc génial que tu es sur le point de découvrir ;)
Bref, le Vieux a pu avoir un entretien. Seul. Nous l’attendons donc dans le vaisseau.
Les informations que nous fournit le vieux sont précises. Une flotte vient nous aider en renfort pour aller sauver son fils.
Je ne suis pas tacticien je n’ai donc pas suivi la conversation mais au final le capitaine décida que nous allons essayer de nos faire passer pour des rebelles en fuite pour pouvoir s’approcher du vaisseau de Ray et essayer de récuperer le fils du président.
Le **** machin a pris contacte avec nous. Nous lui exposons notre plan. Il pourra arriver dans 10H avec du notre commande.
Chacun se repose et s’occupe comme il peut. Moi je bouquine ces livres, vu mes précedent echec je ferai mieux de revoir mes bases de diplomatie et duperie.
7h soit 3h plus tot que notre rendez-vous une alarme ce déclenche. Je hais les alarmes.
Nous partons donc nous réfugier avec les autres civils dans une sorte de bunker. Les bombes tombent. Le bruit augmente. Les enfants pleurent. Mon cousin va pété un cable et en tapé un si ça continu… Encore des bombes. Encore des bruits d’explosions. La terre tremble de plus en plus. Soudain, un bruit étrange ce fait entendre. Ce bruit, bien que différent de ce que l’on a pu entendre jusqu a maintenant, n’est pas du tout rassurant. Le bruit ce rapproche. Et soudain Boom. Black out. J’ouvre les yeux. Je ne comprend pas bien ce qu’il s’est passé. J’allume ma lampe de poche. Des corps au sol tout autour de moi. Assomés ? Morts ? Au dessus de nous, la piece dans laquelle on se trouvait 5s plus tot. Je me sens rassuré quand je vois que le capitaine et lui aussi concient. Je cherche mes coéquipiers. J’essaye de faire vite. A l’aide de mes rudiments de secouriste j’essaye de reveillé mon cousin. Rien a faire. Avec l’aide du capitaine je me hisse au dessus et récupère du matériel médical. Un petit coup boostant sur mon cousin et hop le revoila sur pied. Apres plusieurs coup de shoot, et un peu de recherche nous retrouvons tout l’équipage et le vieux. Le malheureux a perdu sa jambe bionique. Mais c’était sans compté l’alliance Steeve Ray qui nous concoctère une attelle un peu old school mais franchement solide.
Le capitaine entend un bruit de cours d’eau. L’équipage descend donc pour explorer le chemin. Steeve n’entendant plus rien de son bidule, l’inquiétude peut se lire sur son visage. Est-ce pour le vaisseau ou pour bidule ?
Nous descendons plus profondemment dans la mine. On traverse le cours d’eau. Celui-ci n’étant pas particulierement exploitable. On continue a descendre. Enfin une lumiere. Un passage tout étroit. La galère. je commence a ramper. le capitaine aussi. Mauvaise idée, il ny a pas de place pour deux ici et on se retrouve bloqué. La 2 choses sont passées dans ma tete. La premiere sont les conseils de cette illustre personnage des années 2000, expert en survie. Bear Grills si mes souvenirs sont bon. Ne jamais paniquer si on se coince. La cage thoracique ce gonfle et la c’est fouttu. La deuxieme était cette histoire de cette personne qui était rester bloqué 127h avant de décidé de se couper la main. De toute façon la question n’était pas, JR est arrivé pour nous débloquer en 2 en 2. Comme quoi les marines stellaire savent aussi se débrouiller sur terre !
On est arriver dans une piece avec un ascenseur et un couloir qui descend.
Vu ma phobie des ascenseurs, je voulais continuer a descendre. Heureusement l’équipage en décida autant.
On a donc continuer a descendre dans la mine. La on tombe sur une sorte véhicule, vaisseau spatial mais terrestre, je ne sais pas trop. La mécanique, les engins c’est pas mon truc. Steeve devrai savoir ce que c’est. Dedans rien qui nous indique plus ce que c’est. Je trouve un bouton en plein milieu de ce qui ressemble a un tableau de bord. J’appui. Peut etre la lumière ? et la bruit de moteur, le véhicule se met a avancer. Les autres s’accrochent a ce qu’ils peuvent. Heureusement, Walter et Lucas trouve les commandes de cette engin et le font ralentir.
Nous arrivons dans une grande piece. Il semblerai que le minerai soit extrait ici. Une analyse d’Otto montre que le minerai est d’origine inconnu. Cool. Une envie de pioche et de brouette m’envahi soudain. Mais non. Je crois bien que Otto et Walter récupère un échantillon. nous decidons de continuer notre progression. Je frappe a la porte. Rien. Nous ouvrons la porte. Je demande si il y a quelqu’un. Toujours Rien. JR passe devant et ouvre la marche. C’est le seul a être armé. Un coup de feu résonne et JR passe effleure une balle. Ou plutot la balle effleure JR. Question de point de vue. Le capitaine ordonne de ne pas répliqué et JR jette son arme au sol. Le capitaine nous présente. La une voix de femme nous dis d’avancer.
Une scientifique. Pas trop dur de deviner cela avec sa blouse. Cela plait a Otto. Ca se voit dessuite. Walter et Otto essaye d’avoir plus d’information sur son travail et ses recherches.
Elle travail sur le minerai inconnu. Mais ne veut rien dire de plus. J’essaye de discuter un peu avec elle; Mais rien a faire. J’ai un peu de mal avec les scientifiques.
Bref 2h plus tard on repart vers la surface. On arrive dans la piece avec l ascenseur.
Je ne sais pas si c’était le fait d etre resté trop longtemps sur terre mais Steeve décida de monter a la surface pour faire un état des lieux, alors que l’on pouvait encore entendre les bombes exploser. Nous vîmes donc les portes de l’ascenseur se refermer. Quelques minutes passent. Rien. Nous rappelons l’asscenseur. Les portes s’ouvrent. Dedans Steeve et du sang. Chaque personne essaye de soigné tant bien que mal le malheureux. Mais rien a faire. Même la scientifique n’a rien pu faire. Steeve. Mort.

Comments

jorsca Eskignax

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.